Déchirure

Commentaires fermés
0
19

Aimer à en perdre la raison,
Aimer et n’oser rien dire,
Aimer sans aucune raison,
Aimer et vouloir reconstruire.

Qu’il est beau cet horizon,
Ce désordre mal habile,
Lorsque ses yeux en abandon,
Laisse le rêve se faire gracile.

Imaginant la chaleur du soleil.
Souffrant des caress’en paradis.
Qu’un espac’ aimant sans pareil,
Illumine, réchauffe la banquise.

Qui au seul coeur sans raison
De ses battements osent dire.
Qu’aimer sans aucune raison,
Détruit, s’il ne peut construire.

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Dauna Floguez
  • Le collier de 8 perles

    L’une est douce, blanche, les autres pas La deuxième est fraîche comme une  fleur, L…
  • Toi, le mot sous mon doigt.

    Toi, l’immigré derrière mon droit, Toi, l’humilié devant ton roi, Toi, la pers…
  • Un pied sur deux, fait la ritournelle ….

    Sur les rides du clown, S’écoulent tant de larmes, Que les rires ont creusées, Pour …
Charger d'autres écrits dans Poésie
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Dieu existerait-il sans l’homme ?

  Sans l’humain, l’univers continuerait de fonctionner suivant deux princ…